Infos pratiques pour votre voyage au Cambodge

Toujours pour vous faciliter la vie et vous donner encore plus envie de voyager au Cambodge, vous trouverez sur ces pages quelques informations pratiques qui pourront vous aider dans la préparation de votre voyage au Cambodge.

Que faire au Cambodge avec les enfants ?

Voyager au Cambodge en famille, c’est tout à fait possible. Rien de tel que la cité d’Angkor pour initier les plus petits aux joies du voyage et à l’excitation de la découverte. Une balade à Siem Reap, une promenade à Phnom Penh, une journée de navigation sur le Tonlé Sap ou une excursion à Angkor laisseront des souvenirs impérissables à vos enfants.

Certes, vous ne retrouverez pas partout au Cambodge pas les standards de confort occidentaux mais ça fait partie de la découverte et du charme d’un voyage au Cambodge ! Et ce ne sont pas vos enfants qui vous diront le contraire…

Un voyage au Cambodge, c’est sûr ?

En matière de sécurité, le Cambodge a bien évolué et on ne va pas s’en plaindre ! La stabilité et la sécurité sont revenues depuis plus d’une décennie après une longue période d’insécurité due à la guérilla des Khmers rouges.

Les grandes villes cambodgiennes sont tout à fait sûres. Phnom Penh, Siem Reap et la région des temples d’Angkor sont des destinations où la sécurité règne. Des provinces telles que Ratanakiri et Kratie autrefois réputées comme infréquentables s’ouvrent aux voyageurs.

Même si le calme règne, il convient tout de même de rester prudent… un peu comme partout : éviter de se balader avec des sommes d’argent importantes, laisser son passeport en lieu sûr ou ne pas s’éloigner des centres animés à la nuit tombée sont quelques recommandations qui peuvent s’avérer utiles.

Y a-t-il des réductions pour les enfants ?

Avec Routes du Cambodge, les tarifs appliqués sur les hébergements pour vos enfants sont souvent réduits. A noter cependant qu’en fonction de notre prestataire et de l’âge des enfants voyageant avec vous, les réductions peuvent différer.

Quelles précautions prendre pour les enfants ?

Les précautions à prendre concernant les enfants sont les mêmes que pour les adultes. Comme ces petits êtres restent quand même un peu plus fragiles, un peu plus de vigilance à leur égard n’est pas superflue. Pour les vaccins, faire le nécessaire avant le grand départ. Pour les moustiques, bien les couvrir et appliquer un anti-moustique efficace contre les moustiques tropicaux sur les parties découvertes. Du côté de la gastronomie locale, les estomacs de vos chers enfants pouvant être plus fragiles, le mieux est que vous goûtiez avant qu’eux-mêmes puissent déguster. Et pour l’eau, ce sont les mêmes recommandations qui s’appliquent : ne leur servir que de l’eau préalablement bouillie ou en bouteille cachetée et évitez les glaçons autant que faire se peut.

Voilà, ainsi protégés des petits désagréments, les enfants pourront profiter, tout comme leurs chers parents, pleinement de leur voyage au Cambodge !

Comment se passent les réservations des vols pour le Cambodge ? Et les vols intérieurs ?

Puisque Routes du Cambodge est une agence de voyage locale, nous ne pouvons malheureusement pas vendre de vols internationaux. Nous vous suggérons de réserver votre vol pour le Cambodge directement auprès des compagnies aériennes ou de votre agence de voyage. De plus, pour un billet d’avion au meilleur prix,  il est conseillé de réserver son vol international 8 semaines avant votre départ.

En revanche, l’agence Routes du Cambodge s’engage à vous offrir les meilleurs tarifs pour ces vols. N’hésitez pas à contacter l’un de nos agents locaux à ce sujet.

 

Quid des transports au Cambodge ?

La circulation au Cambodge, on pourrait en faire tout un roman. Au cours de votre voyage au Cambodge, vous risquez fort d’assister à quelques situations rocambolesques, surtout dans les zones urbaines qui grouillent de deux roues en tous genres. Ça fait partie du voyage et de la représentation même de ce pays. Rien à voir avec une conduite trop rapide, la circulation cambodgienne constitue tout simplement un spectacle pour qui est habitué à conduire sous des latitudes occidentales. Ignorer les feux rouges est une coutume nationale, rouler à double sens sur des voies qui semblent être à sens unique n’est pas inhabituel et improviser son propre code de la route une règle générale.

En dehors des grandes agglomérations, la conduite est plus aisée mais ne manque pas de piquant non plus.

En somme, si on peut se permettre un conseil, évitez de prendre le volant au Cambodge. Faites plutôt confiance à des chauffeurs expérimentés et habitués à ce mode de circulation. Conduire au Cambodge, ça ne s’improvise pas !

Et la santé dans tout ça ?

Aucune vaccination n’est obligatoire avant un voyage au Cambodge. Mis à part le vaccin contre la fièvre jaune pour les voyageurs en provenance des pays infestés. Comme pour tous les voyages, il est pourtant recommandé d’être immunisé contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, l’hépatite A (risque alimentaire), l’hépatite B (risque sexuel et sanguin), la coqueluche, la typhoïde (risque alimentaire) et la rage surtout dans le cas d’un voyage aventure.

Le paludisme concerne essentiellement les zones rurales. Mieux vaut prévenir que guérir donc suivre un traitement antipaludique peut s’avérer préférable au cours de votre voyage au Cambodge. A Phnom Penh et à Siem Reap, les deux villes principales du Cambodge, il n’y a quasiment pas de paludisme intra-muros. En revanche, les moustiques porteurs se feront une joie de faire votre rencontre sur le site d’Angkor surtout lorsque le jour commence à décliner ! Admirer le coucher de soleil à Angkor étant immanquable, autant se protéger des moustiques !

Ces renseignements ne constituent qu’une information restreinte, nous ne pouvons que vous conseiller de consulter d’autres sources d’information à propos des conditions sanitaires au Cambodge.

Quels sont les types d’hébergements chez Routes du Cambodge ?

La qualité des hébergements au Cambodge s’est considérablement améliorée au cours de la dernière décennie. Le choix est large et va de la modeste pension pratiquant des prix peu élevés à l’hôtel du plus grand luxe.

Phnom Penh, Siem Reap, Sihanoukville, Kep et leurs proches abords montrent l’exemple et sont les mieux dotés en matière de choix d’hébergement. Dans le reste du pays, on trouvera plus facilement des établissements pratiquant des tarifs peu élevés ou de catégorie moyenne proposant cependant un bon rapport qualité/prix.

Si vous avez des envies précises pour vos hébergements, n’hésitez pas à le spécifier auprès de nos agents locaux. Nous créerons avec vous un voyage sur mesure, nous pourrons ainsi réserver des hôtels que nous n’avons pas forcément inscrit sur notre site internet.

Combien de temps à l’avance faut-il réserver ?

Notre principal conseil chez Routes du Cambodge est de toujours s’y prendre à l’avance. Si vous souhaitez un certain niveau de confort à des prix raisonnables, il est important de réserver au plus tôt d’autant plus que la plupart des hôtels cambodgien sont à taille humaine.

Ne vous inquiétez pas pour autant, il est souvent possible de trouver un hôtel même à la dernière minute.

Trouve-t-on facilement des hôtels de charme au Cambodge ?

En revanche, même si quelques-uns tendent à se développer, au Cambodge, les hôtels de charme ne sont pas encore la norme.
Ces quelques hôtels de charme se trouvent principalement dans certaines capitales provinciales telles que Ban Lung, Battambang et Kompong Thom.

Des recommandations et des bons plans pour un voyage au Cambodge ?

Vous êtes fins prêts à découvrir ce magnifique pays qu’est le Cambodge ? Maintenant vous allez pouvoir vous focaliser sur cette magnifique expérience : vous allez en effet rencontrer et découvrir une nouvelle culture. Ces rencontres se feront aussi dans votre assiette. Pour connaitre les restaurants atypiques et authentiques du Cambodge que notre agence conseille, n’hésitez surtout pas à nous contacter. Nous nous ferons un plaisir de partager avec vous nos petits coins préférés !

Un visa est-il nécessaire pour le Cambodge ?

Oui, un visa est obligatoire pour voyager au Cambodge. À une seule entrée, il permet de séjourner 30 jours dans le pays. La durée de validité de ce visa est limitée à 3 mois à partir de sa date d’émission. Une prolongation peut-être demandée auprès du département de l’immigration à Phnom Penh. En revanche, ce renouvellement ne sera accordé qu’une seule fois.

A votre sortie du territoire cambodgien, si votre visa est périmé, vous vous exposez à une amende de 5$ par jour supplémentaire passé au Cambodge.

Pour faire votre demande de visa pour le Cambodge, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

– Par Internet : bien souvent, Internet permet de se rendre la vie un brin plus facile. Le ministère cambodgien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a créé un e-Visa touristique dans le but d’obtenir un visa de tourisme par Internet. Plus besoin de passer par l’ambassade, il faut seulement compléter un formulaire et régler par carte de paiement. Comble de la modernité, le précieux visa est envoyé par courrier électronique. Les seules contraintes pour bénéficier de cette avancée sont de disposer d’une photo d’identité scannée et d’une carte de paiement. Il ne vous restera plus qu’à l’imprimer.

– Auprès de l’ambassade du Cambodge : pour obtenir votre visa auprès de l’ambassade, il vous faudra également une photo d’identité, votre passeport (qui doit être valable encore 6 mois après votre date de retour), une photocopie de ce dernier, 20 € en espèces et un formulaire à remplir que vous trouverez directement sur le site de l’Ambassade du Cambodge. Dans les cas les plus brefs, le délai est de 48h. Pour couronner le tout, il n’est plus nécessaire de se déplacer jusqu’à l’ambassade : la procédure peut se faire à distance.

– A votre arrivée au Cambodge : pour ceux qui ne voudraient pas satisfaire toutes ces démarches avant de partir au Cambodge, le visa peut être obtenu à toutes les frontières terrestres et dans les aéroports internationaux. Si vous atterrissez à Phnom Penh ou à Siem Reap, il vous faudra prévoir une photo d’identité et 20 $. Officiellement, le même tarif est pratiqué aux frontières terrestres. Ceux qui ne veulent pas y souscrire se muniront préalablement d’un visa. Même si vous n’aimez pas trop les démarches administratives, on vous conseille quand même de faire le nécessaire pour obtenir votre visa pour le Cambodge avant votre départ. Vous pourriez tomber sur des frontières fermées et les petites magouilles sont monnaie courante aux frontières terrestres.

Comment se passe mon inscription sur Routes du Cambodge ?

Afin que nous puissions répondre à votre désir d’évasion et de découverte le plus précisément possible, il faut d’abord que vous nous le décriviez de manière détaillée. Si vous n’avez pas d’idées précises, nous sommes évidemment là pour vous exposer les nombreuses possibilités qui s’offrent à vous !

Si on peut se permettre d’avoir des exigences, ce que l’on préfère, c’est que vous fassiez une demande de devis via notre formulaire de contact sur le site. Vous pouvez également faire votre demande par mail, par téléphone ou via Skype. Nous nous faisons toujours un plaisir de répondre aux interrogations des voyageurs. Ne vous privez pas, nous sommes tous francophones ! De notre côté, nous n’hésiterons pas non plus à vous appeler afin de faire votre connaissance et pouvoir concevoir le voyage qui vous ressemble.

Une fois les conditions de votre voyage bien définies, nous vous proposerons un itinéraire détaillé avec un tarif précis. Si vous êtes d’accord sur le programme et les prix, vous pourrez accéder à votre « Espace Client ». Depuis cet espace, vous aurez la possibilité de télécharger votre programme définitif de votre voyage au Cambodge, votre bulletin d’inscription, votre facture, souscrire à une assurance de voyage et procéder au paiement en ligne des prestations réservées. En général, le paiement de votre voyage se fait de la façon suivante : un acompte de 30% au moment de votre inscription et le solde 30 jours avant votre voyage.

Pour les réservations de dernière minute, c’est-à-dire moins d’un mois avant le départ, la totalité des prestations doit être réglée au moment de la réservation de votre voyage.

Avant votre arrivée, pensez à télécharger depuis votre « Espace Client », votre carnet de voyage ainsi que les bons d’échange pour vos hébergements. Si vous avez réservé un circuit accompagné, vous serez accueilli par votre guide personnel à l’aéroport. Il vous remettra alors l’ensemble des documents liés à votre voyage.

Est-ce que je dispose d’une assistance pendant le voyage ?

Tout au long de votre séjour au Cambodge, vous disposez d’un numéro de téléphone pour nous joindre 24h/24. Que ce soit pour un bon d’échange égaré, une interrogation sur un sujet, un léger souci technique ou juste l’envie de dire bonjour, ce numéro est mis en place pour que votre séjour se déroule en toute sérénité, alors n’hésitez pas à en abuser !

Après mon voyage au Cambodge ?

Nous serons toujours disponibles pour vous et nous comptons sur vous pour nous faire partager vos expériences et vos commentaires. C’est grâce à vos critiques, qu’elles soient positives ou négatives, que nous pourrons améliorer la qualité de nos services. Nous étudierons très soigneusement vos remarques pour vous proposer un juste dédommagement le cas échéant. Et enfin, Routes du Cambodge a une page Facebook sur laquelle vous pourrez partager vos impressions et vos plus belles photos de voyage !

En cas d’annulation, quels sont les frais ?

En cas d’annulation de votre part, les conditions suivantes s’appliquent :

– Plus de 60 jours avant la date de départ : 7% du montant total des prestations, avec un minimum de 100 € par personne. Ces sommes ne sont pas remboursables au titre de la garantie annulation des conventions d’assurance que nous vous proposons.
– De 60 à 31 jours avant la date de départ : 15 % du montant total des prestations, avec un minimum de 200 € par personne.
– De 30 à 21 jours avant la date de départ : 35 % du montant total des prestations.
– De 20 à 14 jours avant la date de départ : 50 % du montant total des prestations.
– De 13 à 7 jours avant la date de départ : 75 % du montant total des prestations.
– Moins de 7 jours avant le départ : 100 % du montant total des prestations.

Le paiement en ligne est-il bien sécurisé ?

Chez Routes du Cambodge, on ne mégotte pas sur la sécurité. Et les paiements ne font pas exception. Les paiements sont effectués auprès d’une banque française qui assure une garantie de confidentialité et une fiabilité totale. Paybox est le système de paiement en ligne que nous utilisons. Il est reconnu et utilisé internationalement. La procédure de paiement est soumise au protocole 3D-Secure permettant une vérification de l’identité de la personne effectuant le paiement.

Une fois le paiement enregistré, vous recevrez une confirmation par email sous la forme d’un ticket de paiement. C’est un peu austère mais c’est obligatoire !

Plus d’informations sur notre système de paiement en ligne.

En quelle monnaie payer et où faire du change au Cambodge ?

La devise nationale est le riel. Au cours de votre voyage au Cambodge, ce sera très certainement le dollar américain qui vous sera le plus utile. Et ce n’est pas plus mal car le change riels/dollars est à peu près stable. Pour vous donner un point de repère, 1 $ vaut aux alentours de 4 000 riels. Pour vos éventuels paiements en dollars américains, privilégiez les petites coupures et évitez autant que faire se peut les billets trop abîmés et les grosses coupures aux allures douteuses.

Du côté des frontières avec la Thaïlande, le baht thaïlandais est aussi une des monnaies utilisées. Au niveau de la conversion, ça donne 1 Bts = environ 130 riel et 1 $ = 30 Bts.

Quant à l’euro, il se change sans difficulté dans les banques. La valeur de l’euro est soumise au taux de change euro/dollar mais à titre indicatif 1€ peut s’échanger contre 6000 riels.

Proposez-vous une assurance voyage ?

Oui, nous vous proposons des prestations d’assurance pour votre voyage au Cambodge. Vous avez la possibilité d’y souscrire depuis votre « Espace Client » au moment de votre inscription en ligne. Juste un bouton à cliquer pour dire « Oui » ou « Non », rien de plus facile…

Plus d’informations sur notre assurance de voyage.

Quand partir au Cambodge ?

Comme tout pays tropical qui se respecte, le Cambodge est dominé par deux saisons : une saison sèche (de novembre à mars) et une saison des pluies (de mai à octobre). Ne vous y trompez pas, quand on parle de saison des pluies, on ne parle pas forcément de pluies diluviennes sans interruptions. Certes, il pleut mais pas tout le temps et la pluie redonne un air de fraîcheur à des paysages maltraités par les fortes chaleurs de la saison sèche. De fait, les touristes sont aussi moins nombreux et els prix moins élevés car la saison d’hiver est considérée comme la basse saison.

Malgré ces deux saisons bien différentes, les températures restent élevées tout au long de l’année. Si on devait vous conseiller une période en particulier, ce serait entre novembre et mars et plus particulièrement le mois de janvier. La chaleur est moins importante et les pluies très espacées.

Est-il préférable de visiter le Cambodge avec un guide ?

Vous vous en doutez bien, on ne vous dira pas le contraire… on prêche un peu pour notre paroisse, mais pas que.
Un voyage au Cambodge est souvent le voyage d’une vie ou si ce n’est pas le cas, ce n’est pas demain la veille que vous allez de nouveau fouler le sol de notre beau pays. Vous en conviendrez, ce serait bien dommage de passer à côté de quelques beaux sites et de belles découvertes. Avec un guide à vos côtés, c’est une certitude, vous ne passerez pas à côté de votre voyage au Cambodge.

Nos guides sont également responsables de vos transports… et quand vous verrez comment ça passe sur les routes cambodgiennes, vous ne regretterez certainement pas d’avoir opté pour l’accompagnement d’un guide-chauffeur.

Sans oublier que votre guide sera votre caution locale. Finie la barrière de la langue et à vous le voyage au Cambodge proche de la population locale.

Téléphone et internet, comment ça marche au Cambodge ?

Pour vous assurer une connexion à Internet, les cybercafés ou salles de jeux en ligne poussent comme des champignons dans les villes du Cambodge. Les prix sont très abordables et peuvent varier entre 0,50 à 1 $ de l’heure.
Le Wifi n’est pas encore monnaie courante mais tend à se démocratiser.
En ce qui concerne la téléphonie, au Cambodge, le réseau mobile est très développé. Si vous disposez de l’option « Monde », vous pourrez utiliser votre téléphone pendant votre voyage au Cambodge. Attention, la facture risque de grimper vite ! Si possible, on vous conseille d’utiliser une carte SIM cambodgienne qui peut être rechargée grâce à des cartes prépayées.

A quoi ressemble la cuisine cambodgienne ?

Bien moins connue que la cuisine du Vietnam, la cuisine du Cambodge est issue de plusieurs influences vietnamienne, thaïlandaise, chinoise et française. Comme vous pouvez vous en douter, le riz est l’aliment de base. Soupes et légumes sont les aliments les plus représentés. Du côté des protéines animales, poisson d’eau douce et poulet sont les plus communs mais vous pourrez également déguster buffle et porc. Nombre de plats sont parfumés de citronnelle, coriandre et gingembre.

Comme son voisin vietnamien, le Cambodge possède son nuoc mam national : le prahoc, une spécialité khmère particulièrement appréciée et utilisée.
Du côté des plats typiques, vous pourrez goûter au amok, généralement du poulet ou du poisson préparé avec du lait de coco et cuit dans une feuille de bananier. Le lait de coco rentre dans la composition de nombreux plats au Cambodge, avis aux amateurs !
Pour les gastronomes les plus curieux et en quête d’expériences insolites, ne manquez pas de goûter criquets, mygales grillées et cuisses de grenouilles (l’influence française !), grillées, farcies au riz et au gingembre, et relevées comme il se doit ! Pas d’inquiétude, les cambodgiens sont friands de tous ces mets, vous en trouverez donc facilement.

Quels souvenirs rapporter du Cambodge ?

Les marchés de Phnom Penh regorgent de jolies choses que vous pourrez emporter dans votre valise (ou votre sac à dos). Le krama, par exemple, est une étoffe à carreaux, que les cambodgiens portent, selon l’envie, en écharpe, en turban, en ceinture… Traditionnellement, le krama est rouge et blanc ou bleu et blanc. Pour s’adapter au goût du jour les tisserands lui donnent volontiers des couleurs très variées. Les plus beaux kramas sont confectionnés dans des mélanges de coton et soie (ou en pure soie) et viennent de Kampong Cham.

Rassurez-vous, l’artisanat local va au-delà du krama. Bijoux en argent, sculptures sur bois, objets en cuivre, peintures, reproductions de statues anciennes…

Si on peut se permettre un petit conseil, le marché Russe est le lieu de prédilection pour qui souhaite faire des achats à Phnom Penh.

Enfin, pour ceux qui seraient tentés par des antiquités khmères, il est formellement interdit de faire sortir du pays de ce genre de souvenirs. N’essayez pas d’emporter un « caillou » ramassé dans un temple ou une sculpture ancienne, les douaniers de l’aéroport veillent au grain et ils ne laissent rien passer… même avec un petit sourire !